Krisy, from Bruxelles with love

Excellent producteur, Krisy alias De La Fuentes, tient une place à part au sein de la nouvelle scène belge. Grand artisan du médiatique EP de Damso Batterie faible, le bruxellois a aussi su se faire remarquer derrière un micro. Discret adepte de SoundCloud, il parvient depuis quelques mois à trouver un écho auprès d’adeptes de plus en plus nombreux. Personnification absolue d’un rap doux et enivrant, il joue en effet à merveille de l’alliance entre ses instru modernes, synthétiques; et ses thèmes mélodieux. Nous vous proposons par conséquent une plongée dans l’univers taillé sur-mesure du nouveau phénomène, jongleur de sentiments.


Jeune Julio – 2016

De La Fuentes, le producteur

Avant de manier verbes et rimes, Krisy s’est imposé dans un premier temps comme l’un des meilleurs beatmakers de sa génération. Derrière les iconiques Autotune, BruxellesVie et Paris c’est loin, il a accompagné l’arrivée tonitruante de Damso sur le devant de la scène européenne. Une collaboration basée sur la confiance et l’alchimie artistique existante entre les deux hommes, renouvelée notamment à l’occasion du featuring entre Vald et Dems. Saluées par la critique, récompensées d’un disque de platine (auquel on pourrait ajouter, au moins dans l’esprit, les deux autres ayant couronné Ipséité sur lequel il a produit un titre), ses instrus polyvalentes se sont par la suite répandues à travers l’oeuvre d’artistes aux univers extrêmement éloignés. Du tube belge On est haut (Caballero et JeanJass) à Fauché (Deen Burbigo), en passant par les projets de Hamza ou PLK, ses notes travaillées ont fait le tour de l’hexagone depuis 2016. Une polyvalence et une productivité qui en ont assurément fait l’homme à suivre derrière les platines en Belgique. Toujours dans les bons coups, il est de plus en plus appelé à collaborer avec de grosses pointures. Un constat encore renforcé par la multiplication des annonces alléchantes autour de la forme que devrait prendre le Jeune Club, structure encore bien mystérieuse mais qui devrait rapidement dévoiler ses intentions dans les prochaines semaines. Quoi qu’il en soit, on peut rétrospectivement saluer le choix du bruxellois, lui qui a préféré se tourner vers le métier d’ingénieur du son dans un premier temps; et ce, afin de contourner les difficultés rencontrées en tant que jeune rappeur belge à une époque où la capitale du plat-pays n’était pas encore la fourmilière à talents sur laquelle se braquent aujourd’hui tous les projecteurs. Une activité qui lui a donc permis d’acquérir une solide expérience, ainsi qu’un réseau parmi les plus fourni qui soit. Puisque étendue à plusieurs branches de rap et plusieurs pôles de création (Bruxelles-Paris comme axe principal), cette toile relationnelle lui sera nécessairement utile pour la suite dans une voie qu’il n’entend absolument pas délaisser.


Real (ft.Damso) – 2016

Le paradis d’amour du jeune Julio

Auréolé de son succès en tant que beatmaker, l’homme aux innombrables alias a déjà sorti trois EPs officiels depuis le début de l’année 2016. Trois projets qui viennent s’ajouter aux différents ébauches déjà dressées par le passé, imprégnées de son style personnel mais indéniablement moins abouties. On peut donc considérer que sa carrière solo débute bel et bien avec les six titres de Parmi Vous sur lequel Damso s’est d’ailleurs illustré d’un couplet. Débrouillard depuis toujours, formé sur le tas comme nombre de ses pairs, Krisy se plaît  à osciller entre les deux mondes intimement liés de la composition et de l’interprétation textuelle. Et c’est d’ailleurs cette double activité qui lui permet certainement d’épouser au plus près la trajectoire qu’il souhaite donner à ses projets en solitaire. Comme moteur principal de sa démarcation, la retranscription mélodieuses de sentiments positifs; là où ses collaborations avec Damso traitaient de thèmes similaires avec un filtre bien plus sombre. Séducteur assumé, loin des clichés du rap faussement viril d’antan, Krisy parvient à éviter habilement la catégorisation marketing usée jusqu’à la corde de « rappeur lover » aux allures de chanteur rn’b. Une grande liberté sur le sujet des relations sentimentales, rendue possible par la déconstruction lente mais efficace des clichés internes au hip-hop francophone. Déçu de la pauvreté des structures culturelles belges à ses débuts, exilé artistiquement à Paris, le jeune Julio use d’ailleurs de tout son pouvoir pour recentrer son activité dans son pays d’origine et y procéder là-aussi à une dissolution des idées reçues. Ses excellents débuts en solo ainsi que son attitude quelque peu unique devraient l’aider dans cette quête.

Raffinement et attitude


Julio & Sa Gogo Danseuse (Colors version) – 2017

Ce qui frappe tout autant que ses choix musicaux lorsque l’on se penche sur la personnalité artistique de Krisy, c’est l’attention toute particulière qu’il porte à son image. Une réflexion axée autour d’une attitude calme et avenante, couplée à un style vestimentaire souvent impeccable. Un attachement à la perception de soi, à mettre certainement en parallèle avec son attirance pour les arts visuels et la beauté des éléments que l’on retrouve dans ses clips. Souvent simples en apparence, ces derniers se distinguent en effet par un travail considérable réalisé sur les jeux de lumière, les couleurs et les visages mis en avant. A ce titre, son featuring avec PLK Pas ce soir fait office de meilleur exemple. Proche de l’épicentre indépendant de la scène parisienne, Krisy est aussi l’un des interlocuteurs privilégiés des têtes d’affiche du Twitter francophone. En témoigne l’inédit Situations délicates posté uniquement sur SoundCloud.


Situations délicates – 2017

Beauté, douceur, simplicité et émotions, telle est donc la recette du paradis d’amour dans lequel compte nous plonger De la Fuentes pour un bon bout de temps. Entre projets cachés, featurings multiples et productivité extrême, nul doute que les prochains mois seront bien remplis pour le jeune belge aux facettes bien différentes.

Erotiquement votre – 2017


Pas ce soir (PLK ft. Krisy) – 2017

 

 

By |2017-09-21T15:32:11+01:00septembre 21st, 2017|Uncategorized|0 Comments